Le fonctionnement d'un Marais salant à Guérande

Lors des grandes marées, l'eau de mer de l'ocean Atlantique est conduite vers les bassins de stockage (vasières). C'est la première étape de la récolte de sel.


Au fur et à mesure des semaines, l'eau circule de bassin en bassin. De la vasière vers le cobier puis vers le fare en passant par l'aderme pour finir dans le cristallisoir appelé oeillet. Durant ce parcours la concentration du sel va augmenter grâce à un phénomène d'évaporation naturelle suite à l'action combinée du vent et du soleil ainsi que le savoir faire du paludier. 


Le sel se cristallise dans l'oeillet sur un fond d'argile. Il est récolté tous les jours à la main par un paludier à l'aide d'un las. Le sel est ensuite déposé en tas sur une ladure (plate forme ronde au centre de l'oeillet) pour être égouté, avant d'être stocké en "mulon".


Récoltée à la main à l'aide d'une lousse en fin d'après-midi, la fleur de sel se forme naturellement à la surface de l'eau grâce à l'action du vent et du soleil. 

Découvrez également: